Alessandro Florenzi

Alessandro Florenzi (Rome, 11 maart 1991) is een Italiaans voetballer die doorgaans als aanvallende middenvelder speelt, maar ook als verdediger uit de voeten kan. Hij stroomde in 2010 door vanuit de jeugd van AS Roma. In 2012 debuteerde Florenzi in het Italiaans voetbalelftal.

Florenzi speelde in de jeugd van Atletico Acilia en Lodigiani. In 2002 sloot hij zich aan bij de jeugdopleiding van AS Roma. Zijn debuut in het eerste elftal maakte hij op 22 mei 2011, toen in eigen huis met 3–1 gewonnen werd van Sampdoria. Drie minuten voor het einde van de wedstrijd liet coach Vincenzo Montella hem invallen voor Francesco Totti, die met één doelpunt en twee assists betrokken was geweest bij alle drie de doelpunten van Roma. In de zomer van 2011 werd hij voor één seizoen op huurbasis gestald bij Crotone, dat uitkwam in de Serie B. Voor Crotone debuteerde de middenvelder op 27 augustus 2011, toen met 1–2 verloren werd van Livorno. Tijdens dit duel tekende de Italiaan ook direct voor zijn eerste doelpunt in het professionele voetbal. In het seizoen 2011/12 kwam Florenzi uiteindelijk tot elf doelpunten in vijfendertig competitiewedstrijden. Na het ene seizoen betaalde Crotone circa een kwart miljoen euro om Florenzi over te nemen. Nog geen maand later betaalde AS Roma het vijfvoudige om zich opnieuw te verzekeren van de diensten van Florenzi. Die verklaarde later graag terug te keren naar Rome, waar hij indruk wilde maken.

Na zijn terugkeer, mocht Florenzi op 2 september 2012 voor het eerst in de basis beginnen bij AS Roma. Op bezoek bij Internazionale mocht hij van Zdeněk Zeman op een middenrif met Daniele De Rossi en Panagiotis Tachtsidis beginnen. Na vijftien minuten wist hij de score te openen, op aangeven van Totti. Antonio Cassano maakte net voor rust gelijk en Pablo Osvaldo en Marquinho haalden de overwinning voor Roma binnen. In januari 2015 verlengde Florenzi zijn contract bij AS Roma tot medio 2019. Op 16 september 2015 maakte Florenzi een doelpunt in de UEFA Champions League door de bal vanaf de middellijn over Marc-André ter Stegen, de doelman van Barcelona heen te schieten. De ploegen speelden uiteindelijk met 1–1 gelijk. Dit doelpunt werd in november genomineerd voor de FIFA Ferenc Puskás Award. Florenzi’s doelpunt werd uiteindelijk derde in deze verkiezing, achter doelpunten van Wendell Lira en Lionel Messi.

Bijgewerkt tot en met het seizoen 2015/16.

Op 6 september 2011 maakte Florenzi zijn debuut voor Italië –21. Uiteindelijk kwam de middenvelder voor achttien optredens namens de Italiaanse beloften, voor wie hij vijf doelpunten wist te maken. Op 14 november 2012 debuteerde hij voor Italië in de oefeninterland tegen Frankrijk, dat met 1–2 won in het Stadio Ennio Tardini in Parma. Florenzi viel in die wedstrijd na vijftig minuten in voor Riccardo Montolivo (AC Milan). In de zomer van 2013 werd Florenzi opgenomen in de selectie van Italië –21 voor het EK –21 in Israël. De Italianen wisten de finale te halen, waarin Spanje te sterk bleek. Florenzi speelde in alle zes de wedstrijden mee. Tegen het gastland (4–0) maakte de middenvelder de vierde treffer, nadat Riccardo Saponara en Manolo Gabbiadini (tweemaal) al doel getroffen hadden. Op 15 oktober 2013 tekende Florenzi voor zijn eerste interlanddoelpunt, toen met 2–2 gelijkgespeeld werd tegen Armenië. Na vierentwintig minuten maakte hij de gelijkmaker, nadat Joera Movsisjan de 0–1 had gemaakt. Na de goal van Florenzi scoorden ook Henrikh Mkhitarian en Mario Balotelli. Bondscoach Cesare Prandelli nam de middenvelder niet op in zijn selectie voor het WK 2014. Zijn opvolger runners drink bottle, Antonio Conte, nam hem op 23 mei 2016 wel op in de selectie voor het Europees kampioenschap voetbal 2016 in Frankrijk. Italië werd in de kwartfinale na strafschoppen uitgeschakeld door Duitsland.

Bijgewerkt op 3 november 2017.

1 Alisson · 4 Nainggolan · 5 Juan Jesus · 7 Pellegrini · 8 Perotti · 9 Džeko · 11 Kolarov · 14 Schick · 16 De Rossi · 17 Ünder · 18 Lobonț · 20 Fazio · 21 Gonalons · 23 Defrel · 24 Florenzi · 25 Peres · 26 Karsdorp · 28 Skorupski · 30 Gerson · 33 Silva · 44 Manolas · 87 Zukanović · 92 El Shaarawy · Coach: Spalletti

1 Buffon · 2 De Sciglio · 3 Chiellini · 4 Darmian · 5 Ogbonna · 6 Candreva · 7 Zaza · 9&nbsp

United States Away MIAZGA 19 Jerseys

United States Away MIAZGA 19 Jerseys

BUY NOW

$266.58
$31.99

;Pellè · 10 Motta · 11 Immobile · 12 Sirigu · 13 Marchetti · 14 Sturaro · 15 Barzagli · 16 De Rossi · 17 Éder · 18 Parolo · 19 Bonucci · 20 Insigne · 21 Bernardeschi · 22 El Shaarawy · 23 Giaccherini · Coach: Conte

Erich Hartmann (aviateur)

Erich Hartmann (né le à Weissach et décédé le ), est un pilote de chasse et un as allemand de la Seconde Guerre mondiale big water bottles. Son palmarès de 352 avions ennemis abattus entre novembre 1942 et mai 1945 est le plus élevé jamais obtenu par un pilote de chasse.

Livré aux Russes par les Américains à la fin du conflit, il est interné en camp puis, après plus de quatre années de détention, son refus persistant de collaborer lui vaut d’être jugé et condamné à vingt-cinq ans de prison pour « crimes de guerre ». Libéré en 1955, il reprend du service en 1956 et commande la première escadre de chasse à réaction de l’armée de l’air ouest-allemande renaissante dès 1957. Mais, en désaccord avec sa hiérarchie sur le choix du chasseur F-104 Starfighter, qu’il trouve prématuré, il prend une retraite anticipée en 1970 avec le grade de colonel et se reconvertit dans la formation des pilotes civils. Il meurt le 20 septembre 1993.

Né dans une famille de passionnés d’aviation (sa mère fonde en 1936 une école de vol à voile), Erich obtient à 14 ans deux brevets de pilote de planeur, puis devient à quinze ans instructeur dans un groupe de vol à voile des Jeunesses hitlériennes.

Il s’engage dans la Luftwaffe en octobre 1940 et entre à l’école de pilote en mars 1941. Ses instructeurs remarquent son talent et l’orientent vers la chasse. Dès la fin de sa formation de pilote, il rejoint le Groupe 3 du Jagdgeschwader 52 (III/JG 52) sur le front de Russie en octobre 1942 où il pilote un Messerschmitt BF109, notamment la version Bf 109G toothpaste dispenser india.

Le , il obtient sa première victoire, un mois après sa première sortie en mission de combat, contre un Sturmovik. Fin avril 1943, Erich a déjà effectué 110 missions en qualité d’ailier et avec huit victoires à son actif devient leader. Dès ce moment, il se fixe une priorité absolue : ne jamais perdre son ailier (il n’en perdra d’ailleurs qu’un seul pendant toute la durée de la guerre). Par ailleurs, il affine sa tactique : éviter au maximum le combat tournoyant pour n’effectuer que des passes de tir au cours desquelles, quoique doté de qualités de tireur très supérieures à la moyenne, il s’astreint à ne tirer qu’à bout portant.

Après un atterrissage forcé dans les lignes ennemies, il est fait prisonnier en août 1943. Simulant une blessure, il bénéficie d’une surveillance allégée et profite d’une attaque aérienne pour s’évader lors d’un transfert. Il reprend aussitôt son service et est nommé chef d’escadrille. Deux mois plus tard son palmarès est de 150 appareils abattus ce qui lui vaut d’obtenir la croix de chevalier de la croix de fer. En février 1944, il passe le cap des 200 victoires (et obtient les feuilles de chêne). En juillet 1944, poursuivant sur sa lancée, il compte 250 victoires et devient le second lieutenant seulement à se voir remettre la croix de chevalier de la croix de fer avec feuilles de chêne et glaives. Lorsqu’il obtient sa 300e victoire en août 1944, il reçoit les diamants et, en septembre 44, le général Galland lui propose de rejoindre son escadrille d’as (la JV 44 dotée des redoutables Messerschmitt Me 262). Hartmann refuse la proposition, estimant qu’il sera plus efficace aux commandes d’un avion qu’il connaît bien et, promu capitaine, reprend le commandement d’une escadrille au sein de son unité. Il finit la guerre à la tête du 1er Groupe de la JG52 (I/JG52).

Avec la fin de la guerre, les conditions de combat sont de plus en plus difficiles pour la Lufwaffe : fin 44, il est ainsi confronté seul à neuf P-51 Mustang et après en avoir abattu un, ne doit qu’à son adresse d’échapper aux tirs des huit autres. À court de carburant, il finit par sauter en parachute sous les yeux des pilotes américains qui – à son grand soulagement – le laissent atterrir sans encombre.

Il abat son 352e avion sur la version la plus évoluée du Messerschmitt Bf 109, le modèle K-4, le , jour de la capitulation. C’est le score le plus élevé de tous les temps. Il l’a obtenu en effectuant 1404 missions de guerre en moins de 3 ans. Il a alors 23 ans.

Refusant, avec son chef Hermann Graf d’abandonner, comme on le leur a ordonné, les hommes de son unité et les nombreux réfugiés qui se sont mis sous leur protection, il parvient à rejoindre avec son groupe une unité américaine pour se rendre mais ces derniers les livrent aux Soviétiques. Il assiste impuissant à une scène de violences, de meurtres et de viols qui se poursuit toute la nuit et n’est interrompue qu’au matin par l’arrivée d’un général soviétique (lequel fait pendre pour l’exemple trois violeurs sans autre forme de procès).

Déporté en camp, et soumis à un régime de pressions et de mauvais traitements destiné à le briser moralement et à le faire collaborer, il oppose une résistance constante et obstinée et finit par entamer une grève de la fin mais il est nourri de force. Cette résistance lui vaut d’être traduit en 1949 – soit plus de quatre ans après sa reddition – devant un tribunal d’exception qui le condamne à vingt-cinq ans de prison pour « crimes de guerre ». Il sera plus tard (après le chûte de l’URSS) lavé de cette accusation à titre posthume par la Russie mais subit un régime de détention d’autant plus dur qu’il refuse de travailler – conformément à la convention de Genève. Il finit par obtenir satisfaction sur ce dernier point en participant à une révolte dans le camp de Chakhty où il est interné.

L’évolution des relations politiques entre les grandes puissances et l’action du chancelier Adenauer amènent les soviétiques à céder à la demande des gouvernements occidentaux et à libérer les derniers soldats allemands qu’ils détiennent. Libéré en 1955, il se rétablit en quelques mois mais doit renoncer à reprendre des études (il envisageait de devenir docteur – comme son père avant lui puis son frère) et intègre dès 1956 la nouvelle Luftwaffe créée avec l’appui des Américains. Il est formé aux États-Unis sur le matériel de l’OTAN, le F-84, après s’être refait la main sur les T-6 et T-33. De retour en Allemagne, il prend le commandement de la première escadre de chasse à réaction allemande JG 71 Richthofen, équipée de Canadair Sabre.

Intransigeant sur les questions de sécurité des vols et d’efficacité opérationnelle mais peu diplomate, il fait savoir qu’il estime prématuré l’achat de chasseurs Starfighter par une Luftwaffe encore peu expérimentée dans la mise en œuvre d’avions sophistiqués alors qu’en fait le choix a déjà été fait par le complexe politico-industiel. L’avenir lui donnera raison puisque la Luftwaffe perdra 115 pilotes de Starfighters (surnommé entr’autres « le faiseur de veuves ») au cours de 282 accidents majeurs mais Hartmann s’est fait de nombreux ennemis qui l’accusent plus ou moins ouvertement d’être « un bon pilote mais un mauvais officier » et il finit par décider de prendre une retraite anticipée en 1970 avec le grade de colonel (Oberst).

Il mène une vie active conciliant activités personnelles et professionnelles (instructeur dans plusieurs aéroclubs et représentant de la FAA en Allemagne) jusqu’à ce qu’un grave problème d’angine de poitrine (dont son père avait souffert également) ne le contraigne à réduire drastiquement ses activités en 1980. Rétabli, il reprend ses activités aéronautiques dès 1983 mais sur un rythme beaucoup moins soutenu. Il meurt le 20 septembre 1993.

Pendant sa petite enfance, son père, Alfred Erich Hartmann, qui est médecin, l’emmène en Chine avec sa mère – née Elisabeth Wilhelmine Machtholf – et son frère cadet Alfred mais la famille doit rentrer dès 1928 devant la dégradation de la situation en Chine. Son père meurt en 1952 (pendant qu’il est prisonnier en URSS).

Il rencontre dès l’âge de 17 ans, Ursula (« Ush ») Paetsch, qui en a alors 15 youth football uniform designer. Il l’épousera le 10 septembre 1944. Leur premier enfant – Peter Erich – meurt pendant sa captivité en URSS. Réuni en 1955 après 10 années et demie de séparation, le couple aura une fille – Ursula Isabel – en 1957.

Erich Hartmann a effectué 1 404 missions de combat pendant la Seconde Guerre mondiale, dont en 825 combats aériens, et n’a jamais été abattu (mais son avion a souvent été endommagé par des débris, entraînant plusieurs atterrissages forcés).
Il n’a jamais été blessé.

Erich Hartmann a rejoint le service militaire dans la Wehrmacht le cheap dress socks. Sa première affectation a été à Neukuhren en Prusse-Orientale, où il reçoit sa formation militaire en tant qu’appelé de la Luftwaffe.