Jazzy Bazz

Jazzy Bazz de son vrai prénom Iván est né le cashmere shaver, est un rappeur français originaire du 19e arrondissement de Paris. Il fait partie des collectifs Grande Ville et L’Entourage. Il s’est essentiellement fait connaître grâce aux Rap Contenders. À son actif, il a un album solo ainsi qu’un album avec son collectif L’Entourage. Il est souvent présent au Stade Charléty avec le Old Clan, un groupe ultra, pour soutenir le Paris Saint Germain.

Jazzy Bazz, de son vrai prénom Ivan, s’est intéressé au rap très jeune. Il en écoute dès 8 ans et c’est au collège qu’il écrit et échange ses premières « punchlines ». Son nom de scène, « Bazz » vient d’un ancien pseudonyme qu’Ivan qualifie de « horrible » et veut oublier. Quand il a voulu le changer, il a gardé Bazz et y a ajouté « Jazzy » car il était dans une période où il écoutait beaucoup de musique instrumentale jazz. C’est son père saxophoniste qui l’a initié à la musique. Mais il ne l’a pas initié au rap, sans être pour autant contre le fait que son fils en écoute. Jazzy Bazz tira son inspiration de rappeurs américains, comme D.I.T.C waterproof bag case, Boot Camp Clik ou encore Slum Village, mais aussi de rappeurs français comme IAM, NTM, Passi, les Sages Poètes de la rue ou encore Rocca.

Avant de se lancer réellement dans une carrière de rappeur, Ivan est passionné par le football et du Paris-Saint-Germain. Il devient même ultra pendant toute son adolescence. De 13 à 17 ans, il investit tout son temps et son argent dans son association de supporters avant de quitter son club de supporters ultras pour se mettre plus sérieusement à rapper.

Adolescent Jazzy Bazz réalise beaucoup d’open-mics (scènes libres où les rappeurs peuvent se produire) avec son ami d’enfance et rappeur Esso Luxueux, leur duo s’appellera la Cool Connexion. Jazzy et Esso créeront dans la même période le collectif « Grande Ville » avec d’autre amis. C’est un collectif d’artistes et musiciens en tout genre principalement originaires du 19e arrondissement de Paris. Ils s’entraident pour réaliser des projets en auto-production, sans maison de disque. Quelques années plus tard se fonde également le collectif de rappeurs « l’Entourage ». Il s’est créé dans une période creuse du rap français. Les membres se sont rencontrés via des connaissances, via des open-mics ou via Myspace, et se sont rassemblés de façon assez naturelle autour de leur passion. Ils sont tous originaires de plusieurs arrondissements de dans Paris. Dans ce collectif, on retrouve entre autres Deen Burbigo, Eff Gee, Alpha Wann ou encore Nekfeu.

Ce sont les « Rap Contenders », une ligue de battle a cappella française, qui vont être le véritable tremplin pour Jazzy Bazz. Tous les battles étant diffusés ensuite sur Youtube, cela donnaient une grande visibilité médiatique aux participants (plus de 80 millions de vues sur Youtube en 2016) . Son ami et collègue de L’Entourage, Eff Gee, participa à la première édition en 2011. C’est en voyant l’ambiance et le potentiel qu’avait cette ligue que Jazzy Bazz a décidé de participer à la deuxième édition. Il gagna son battle contre Wojtek et sa prestation fut bien reçue par le public. Cela s’explique par son attitude plus détendue qui contrastait avec les autres « clasheurs » qui étaient plus agressifs.Il participa donc à la troisième édition où il fit l’unanimité également après sa victoire face à Pand’or. C’est après ce dernier qu’il sorti son premier EP “Sur la route du 3.14”. Il termina sa carrière dans les battles dans la 5e édition du Rap Contenders en 2012 face au champion Gaïden

United States Away HOWARD 1 Jerseys

United States Away HOWARD 1 Jerseys

BUY NOW

$266.58
$31.99

. Jazzy Bazz gagna et fut donc sacré champion. Ce dernier battle compte plus de 3 millions de vues en 2016.

Après son deuxième battle au Rap Contenders, Jazzy Bazz sortit son premier album « Sur la Route du 3.14 ». L’album ne fut pas mis en vente mais fut distribué sur internet en téléchargement gratuit. Ce choix fut fait pour plusieurs raisons : premièrement l’état d’esprit de Jazzy Bazz à ce moment n’était pas de faire de l’argent avec ses morceaux mais seulement de divertir, deuxièmement par facilité, Jazzy Bazz a enregistré au studio de Grande Ville, fut aidé par ses amis du collectif pour le mixage, la production et n’avait pas de label et troisièmement parce que l’album n’aurait sûrement pas pu être commercialisé étant donné que la plupart des morceaux sont enregistrés sur des faces B. Mais ce fut une surprise pour Jazzy Bazz de voir son album être téléchargé plus de 20 000 fois en seulement trois jours. Ce succès est essentiellement dû aux bonnes prestations effectuées au Rap Contenders. L’album a maintenant largement dépassé les 50 000 téléchargements. Sur YouTube, le clip du morceau « 64 Mesures de Spleen » a dépassé les 4 500 000 vues.

Après cet album, il tombe dans une période de feuille blanche où il n’arrive plus vraiment à écrire, à trouver l’inspiration. Cette période de panne d’inspiration est due d’après lui à un questionnement sur son futur liquid meat tenderizer, il n’était pas encore certain de faire du rap toute sa vie.

En mai 2014 est sorti l’album « Jeunes Entrepreneurs » de l’Entourage auquel Jazzy Bazz a participé. Avec l’Entourage, tous les membres sont dans une dynamique d’écriture et Jazzy arrive à trouver l’inspiration, à évoluer grâce à la motivation fournie par ses comparses.

Pour son deuxième album, Jazzy Bazz décide de partir à New York pour trouver l’inspiration. Là-bas, il enregistre certains morceaux et en écrit d’autres. Son album sera totalement autoproduit et indépendant de tout label. Il enregistre et mixe tous ses morceaux grâce à ses collègues de son collectif Grande Ville. Si l’album s’appelle « P-Town », ce n’est pas pour rien.P-town fait référence à Paris. Jazzy Bazz est très attaché à sa ville et bien que les thèmes abordés soient très diversifiés, il les a tous écrit avec Paris en toile de fond. On peut par exemple le remarquer dans les titres des morceaux dans lesquels on retrouve par exemple « Fluctuac Nec Mergitur », la devise latine de Paris, « 3.14 attitude » et « 3.14 boogie » où le nombre 3.14 fait référence au nombre π qui se prononce comme le P de P-town et « Ultra Parisien » où Jazzy Bazz défend les ultras du PSG. Jazzy Bazz a d’ailleurs témoigné du changement au Parc des Princes depuis le départ des ultras dans l’émission Enquête sur la chaîne de TV française L’Équipe 21 suite à la sortie de son clip sur le morceau “Ultra Parisien”. Pour la promotion de son album, Jazzy Bazz est passé dans l’émission Planète Rap de la radio française Skyrock. Dans l’ensemble, l’album est bien accueilli par le public, sans pour autant faire des chiffres de ventes exceptionnels, on compte 4 122 albums vendus la première semaine. On peut par contre remarquer une belle performance de ses six clips issus de l’album et diffusés sur YouTube. Ils cumulent un peu moins de 5 millions en mai 2016.

Gervasio Marcosignori

Gervasio Marcosignori (Castelfidardo, 3 dicembre 1927 – Cesena, 9 marzo 2013) è stato un fisarmonicista italiano liquid meat tenderizer.
Insignito, nel 1959 stainless steel water, dell'”Oscar Mondiale della Fisarmonica”, ha dedicato la propria vita allo studio ed alla diffusione a livello internazionale di tale strumento, del cui ingresso nel repertorio musicale classico e moderno egli fu principale pioniere.

Gervasio Marcosignori nacque a Castelfidardo il 3 dicembre 1927. Fu sotto la guida del padre e dello zio, entrambi estimatori della musica e, in particolare, della fisarmonica, che Gervasio Marcosignori intraprese, in tenerissima età, lo studio di tale strumento. Sin dai primi anni di attività, la sua carriera fu segnata da numerose esibizioni, tenutesi in contesti dapprima circoscritti alla sua città d’origine, Castelfidardo, quindi estesi ai principali poli culturali d’Italia: nel 1934, a soli 7 anni, si esibì a Roma, in occasione della “Mostra del Risorgimento”, ricevendo gli applausi degli spettatori e i complimenti dello stesso Benito Mussolini che, presolo in braccio, lo incitò: “Continua così; bravo, balilla!” the best water bottles.

Conseguenzialmente a tale episodio, la sua attività concertistica ebbe un’ulteriore svolta: nella fase adolescenziale, infatti, Gervasio Marcosignori tornò a mettersi in luce in occasione di svariati concorsi nazionali, uno dei quali si tenne ad Ancona, nel 1947. In seguito a tali esibizioni, il giovane fisarmonicista fece la conoscenza di personaggi di spicco nel panorama musicale italiano, quali Franco Alfano o Lino Liviabella. In particolare, fu con quest’ultimo che Marcosignori ebbe modo di delineare ancor più nitidamente quella che sarebbe divenuta la sua occupazione principale: la trascrizione e l’arrangiamento per fisarmonica di composizioni concepite per altre strumentazioni. Fu proprio eseguendo l'”Ouverture Italiana”, composta per pianoforte da Liviabella, che Marcosignori si presentò allo stesso; il compositore ne fu a tal punto entusiasta da decidere (come in seguito avrebbero fatto altri) di cominciare a realizzare brani appositamente per la fisarmonica, strumento che, con Gervasio Marcosignori, andava rivendicando la propria versatilità in ogni genere musicale.

Per la sua prolifica attività di arrangiatore e interprete (comprendente le opere degli autori più disparati, da Bach a Gershwin), nel 1959, Gervasio Marcosignori fu insignito dell'”Oscar Mondiale della Fisarmonica” e, sulla scia della notorietà che cominciava ad acquisire fuori dai confini del proprio Paese, nello stesso periodo, prese parte ad eventi di rilievo internazionale, quali i festeggiamenti per l’incoronazione della Regina Elisabetta. In tale occasione, la stampa inglese, di fronte all’esecuzione del Preludio op. 31 di Adamo Volpi, lo definì “the poet of the accordion”, appellativo destinato ad affiancare il nome del musicista, in qualità di epiteto.

Nell’anno 1962 il maestro compositore Italo Salizzato, in segno di stima e ammirazione, dedicò al “Celebre Concertista” Gervasio Marcosignori una sua composizione: “Moresco”, pubblicata dalle edizioni musicali Farfisa (ora Berben). Fu in questo periodo che la sua attività concertistica divenne sempre più intensa: Marcosignori si esibì più volte sui palcoscenici internazionali e, in territorio italiano, si esibì per il Papa Giovanni Paolo II e per il presidente della repubblica Sandro Pertini. Egualmente prolifica si dimostrava la sua produzione discografica, comprendente incisioni rilasciate tramite la Decca inglese e la Cetra, così come la sua attività di insegnante: sono 3 i manuali di tecnica della fisarmonica pubblicati con la Berben di Ancona. Degna di nota è anche la sua assidua collaborazione con la fabbrica di strumenti musicali della Farfisa, delle cui fisarmoniche, tradizionali ed elettroniche, egli fu dimostratore e testimonial dal 1946 al 1986.

Gervasio Marcosignori, la notte dell’8 marzo 2013, all’età di 85 anni, è stato ritrovato nel giardino della sua abitazione con il corpo ricoperto da ustioni che sembra essersi provocato volontariamente; il musicista viene repentinamente trasferito, prima, all’ospedale Torrette di Ancona e, poi, al Centro Grandi Ustionati di Cesena, dove muore il 9 marzo. Incerti sono i motivi del gesto, da alcuni attribuiti al dolore conseguente al decesso della moglie, avvenuto esattamente 10 anni prima. Il comune di Castelfidardo little league football uniforms, proclamato il lutto cittadino, lo riconosce come un emblema della città e del suo strumento e, come affermato dal sindaco Mirco Soprani, la sua persona sarà omaggiata nel 150º anniversario della fondazione dell’industria della fisarmonica.

Skilanglauf-Scandinavian-Cup 2012/13

Der Skilanglauf-Scandinavian-Cup 2012/13 war eine von der FIS organisierte Wettkampfserie, die am 14. Dezember 2012 im norwegischen Sjusjøen begann und am 24. Februar 2013 im finnischen Inari endet.

Mit Vorbehalt war Finnland im Kalender, weil sie ihren Veranstalter nicht wählen konnten und das konnten sie in der laufenden Saison.

Norwegen Sjusjøen:

Schweden&nbsp water bottle topper for toddlers;Östersund:

Lettland Madona:

Estland Leina:

Finnland Inari:

2004/05&nbsp football cleat socks;| 2005/06 | 2006/07 | 2007/08 | 2008/09 | 2009/10 | 2010/11 | 2011/12 | 2012/13 | 2013/14 | 2014/15&nbsp liquid meat tenderizer;| 2015/16 | 2016/17

Alpencup | Australia/New Zealand Cup | Balkan Cup | Eastern Europe Cup | Far East Cup | Nor-Am Cup | Scandinavian Cup | Slavic Cup | US Super Tour

Black Sheep (banda)

Black Sheep es un dúo de hip hop alternativo originario de Queens (Nueva York), formado por los miembros Andres “Dres” Titus y William “Mista Lawnge” McLean. Fueron parte de Native Tongues Posse reusable plastic water bottles, que incluía a Jungle Brothers, A Tribe Called Quest y De La Soul. Debutaron en 1991 con el éxito “Flavor of the Month”, y más tarde grabaron su primer álbum, A Wolf in Sheep’s Clothing, dándoles reconocimiento en la comunidad del hip hop por sus ritmos únicos y sus inteligentes letras.

A Wolf in Sheep’s Clothing apareció tres veces en la lista de Billboard Hot Dance Music/Club Play en 1992 con “The Choice Is Yours” (#9) cloth shaver, “Strobelite Honey” (#1) y Work To Do (#8), álbum de Vanessa Williams en el que Black Sheep aparecían.

El segundo álbum del grupo, Non-Fiction, no tuvo mucho éxito comercial debido la poca promoción que hicieron del disco. Titus y McLean se separarían pronto para comenzar sus carreras en solitario. En 2000, se reunieron para grabar una canción para la banda sonora de la película Once in the Life. Actualmente planean grabar una mixtape liquid meat tenderizer, 8WM, prevista para el verano de 2006.

Dres apareció en el álbum de Handsome Boy Modeling School llamado White People, en la canción “First…and Then”.